Intéret des Dinantais

Un an déjà !!

Voici bientôt un an qu’Axel Tixhon, entouré des co-fondateurs de sa liste « Intérêt des Dinantais » annonçait son projet à la presse, dans les salons de la citadelle de Dinant. Depuis, une liste de 23 candidats s’est formée autour d’un projet « Vivre mieux ensemble dans notre commune ». De nombreuses réunions avec des citoyens, des groupes de travail thématiques et des visites dans les villages durant les mois d’été est ressorti un programme qu’Axel Tixhon présentera le samedi 29/9, toujours à la Citadelle. Découvrez-le ICI dès dimanche et bientôt dans votre boîte à lettres.

Merci à tous ceux qui sont venus à notre rencontre

Ainsi, se termine notre périple parmi les villages de notre magnifique commune. Rien de tel pour redécouvrir ces villages et ces quartiers et rencontrer les habitants, et ce sont les carnets pleins de notes et les têtes pleines de projets que nous continuons à travailler sur un programme issu de ces ballades studieuses, de ces réflexions et de ces remarques. Programme que vous découvrirez très prochainement sur ce site.

Merci à toutes et à tous qui sont venus dans chaque village et quartier, nous rencontrer et nous exposer leur quotidien et comment, selon eux, l’améliorer. Sachez que toutes vos remarques ont été soigneusement notées et feront l’objet d’un examen approfondi cas par cas, lorsque, grâce à vous, le 14 octobre, la liste « Intérêt des Dinantais » emmenée par Axel tixhon, candidat Bourgmestre de Dinant, sortira vainqueur de ces élections et pourra se mettre immédiatement au travail pour vous mais, surtout, avec vous.

Herbuchenne et Gemechenne, ultime étape de « Nos vacances chez vous »

C’est toujours sous le soleil, qui nous aura accompagné tout au long de ces deux mois de visites chez vous, que nous sommes accueillis à Herbuchenne le dimanche 9 septembre. Que constate-t-on?

> Avant tout, un point extrêmement dangereux : l’insuffisance de trottoirs le long de la chaussée du Pont d’Amour. Or, cette chaussée est empruntée par les élèves tous les jours de l’année scolaire mais aussi par les résidents des deux maisons de repos situées à proximité. Le budget nécessaire à la réalisation de ces travaux a déjà été voté depuis plusieurs années mais les travaux n’ont jamais été réalisés. La vitesse y est évidemment excessive, le tout représentant un danger permanent pour les nombreux piétons et promeneurs. Il est primordial d’assurer rapidement la réfection de cette route en y aménageant des équipements de ralentissement et en y installant des trottoirs sécurisés pour les usagers faibles.

> Un espace stratégique pour Dinant : la « plaine de Montfat »
Le site de l’ancienne plaine de Montfat est abandonné depuis plus de quinze ans. La commune devrait acquérir cette propriété ainsi qu’une portion des parcelles avoisinantes afin de rejoindre le terrain communal occupé par le stade de football. Le Plan Communal d’Aménagement de l’ensemble de la zone située entre la chaussée, la route privée conduisant à la citadelle et la route de Bon air doit être modifiée afin d’assurer son développement. Des activités de loisirs et un grand espace de stationnement doivent y être prioritairement aménagés. Un lieu de rencontres intergénérationnelles serait idéalement situé à cet emplacement.

> Un poumon vert à proximité de la ville : la plaine des manœuvres
Un bel espace qui accueille le local des scouts, l’observatoire et un bel espace de promenade et de ballade. Hélas, les nuisances sonores engendrés par certaines troupes scouts et surtout le rendez-vous nocturnes de de trafics suspects et le réceptacle de déchets abandonnés. La police n’y vient malheureusement que rarement.

> Le quartier d’habitations sociales de Gemechenne : vers une meilleure qualité de vie ?
Les principaux problèmes concernent encore l’état de la voirie et surtout la vitesse excessive de certains véhicules ne respectant pas la limite de 50KM/H. Là aussi, la propreté des espaces publics (abandon de déchets, déjections, dégradations) est problématique dans l’ensemble du quartier. De manière unanime, les habitants regrettent l’absence d’un espace partagé pour les enfants, mais soulignent le bon état de la salle communautaire qui constitue un très bel outil pour l’organisation d’activités pour le quartier.

En route pour Bouvignes et Wespin, le 2 septembre

Le 2 septembre, nos pas nous ont conduits à Bouvignes d’abord, à Wespin ensuite.

Nous en retenons plusieurs points remarquables dans ces deux villages :

Le point noir unanime : la circulation routière à travers Bouvignes
Vitesse excessive (encore!!) surtout la nuit, 9 accidents graves en 5 ans doublés d’une circulation intense inquiètent les habitants et méritent une attention urgente

Le patrimoine architectural de Bouvignes : une richesse trop peu valorisée
La place du Baillage, la rue Richier, les portes Ste Barbe et de La Val, l’église Saint Lambert et les ruines de Crèvecoeur, au cœur de l’ancienne cité sont toutes des richesses patrimoniales inestimables. Mais on doit mieux les valoriser par des petits aménagements légers (fleurissements, nettoyage, … mais aussi plus conséquents en restaurant la très belle chapelle Ste Ermelinde qui tombe en ruines.

Une rénovation urbaine d’ampleur mais encore incomplète
La société d’habitations sociales « La Dinantaise » a supporté une grande partie des dépenses effectuées dans le cadre de la réhabilitation du site de l’ancienne usine textile. Des logements modernes accueillent de nombreuses familles dans un environnement urbain de meilleure qualité. Mais il manque cruellement d’espaces de loisrs et de jeux. Améliorer la circulation des deux roues et des PMR sur le chemin de halage est également attendu.

Le quartier de Wespin : un lieu où il fait bon vivre grâce… à ses habitants
De belles allées bordées de maisons coquettes, fleuries et aux jardins bien entretenus. Malheureusement, comme dans bien d’autres cas, les espaces publics sont laissés à l’abandon. La plaine de jeux est dans un triste état. Mais une autre initiative citoyenne se développe : le jardin partagé, cultivé par les habitants, sur un terrain mis à disposition par la Ville. Bel exemple de mouvement citoyen que nous soutenons particulièrement. Mais il y a encore à faire : les voiries du quartier et leurs trottoirs vieillissent mal. Les avaloirs sont régulièrement bouchés et des problèmes d’égouttage se multiplient. Et une fois de plus, l’absence des services communaux est, ici aussi, soulignée.

Nous terminons cette visite par un barbecue convivial qui a réuni nos candidats, leurs familles, des habitants de Wespin et de nombreux sympathisants.